Categories:

Femmes et politique aux Antilles françaises, dans la première moitié du XXè siècle avec Clara PALMISTE


Le décret du 21 avril 1944 accorde le droit de vote aux femmes. Le suffrage devient pleinement universel, y compris dans les colonies antillaises françaises. Les Martiniquaises et les Guadeloupéennes doivent ainsi voter pour la première fois dans un contexte particulier. En effet, le choix de leurs représentants aux prochaines élections législatives détermine de façon indirect l’avenir de leur île avec en angle de mire la question de l’assimilation juridique des colonies et le projet de départementalisation. L’historiographie s’est pendant longtemps peu intéressée à l’incidence du vote féminin sur le changement de statut des colonies et plus généralement de la place des femmes antillaises dans la vie politique. La recherche sur l’histoire des femmes et du genre dans le domaine politique et sur le féminisme connait un renouveau ces 10 dernières années.

L’historienne Clara Palmiste,  se penche avec nous sur la place des femmes en politique aux Antilles dans la première moitié du XXè siècle. Mmes Gerty Archimède, Jane Lero, Paulette Nardal ne sont pas les seules à s’engager et à mettre leurs espoirs dans un processus d’assimilation qui pourrait améliorer leur sort.

Précisons que Clara Palmiste est Maitre de Conférences en Histoire et Directrice du DPLSH (Département Pluridisciplinaire des Lettres, Langues, Sciences Humaines, Université des Antilles). Docteur en Histoire et civilisation de l’Institut Universitaire Européen de Florence, sa thèse a porté sur La librairie sévillane dans la première moitié du XVIIIe siècle. Ses recherches actuelles portent sur le Genre, l’histoire des femmes, le féminisme, les réseaux féminins dans les Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique -première moitié du XXe siècle) et la question de l’intersectionnalité (genre, classe, race).


Discussion :

0:37 : présentation

03:58 : point sur l’histoire du genre

08:31: Le droit de vote des femmes 

12:35 : rôle des femmes dans les partis politiques 

17:35: Gerty Archimède et Eugénie Eboué-Tell

23:01: Gerty Archimède, députée

26:48: Bilan de son parcours politique

28:26: les femmes en politique en Martinique

32:13: d’autres figures ? 


 Bibliographie indicative :  

Bailey Barbara, , Brereton Bridget, Shepherd Verene (dir.), Engendering history: Caribbean women in historical perspective, 1995, Ian Randle Publishers, Jamaica,

CAPDEGUY Arlette, « Quelle place pour “Madame Éboué” dans le gaullisme de la Ve République », Histoire@Politique. Politique, culture, société, mai-août 2012/2, n° 17, p. 37-50.

COTTIAS Myriam, « Mariage et citoyenneté dans les Antilles françaises (XVII-XIX) : de l’esclavage à la femme «poto-mitan», in Danielle BÉGOT et Jean-Pierre SAINTON (dir.), Mélanges à Jacques Adélaïde Merlande, Editions du CTHS, Paris, 2002, pp. 319-334.

COTTIAS Myriam, «Gender and citizenship in French West Indies, 1848-1945”, Slavery and abolition, 26, 1995, pp. 231-243.

GERMAIN Félix, LARCHER Silyane (dir.), Black French Women and the Struggle for Equality, 1848-2016, Lincoln (NE), University of Nebraska Press, series: « France Overseas », 2018, 272 p., pref. T. Denean Sharpley-Whiting

HELMANY Christelle Dina, Femmes et féminisme. Le féminisme associatif à la Martinique, 1944-1970, Université des Antilles Guyane, Mémoire de maitrise d’histoire, 1998-1999

FITTE-DUVAL Annie, « À l’ombre de la départementalisation : l’émergence de la citoyenneté féminine aux Antilles françaises », in Fred Constant et Justin Daniel (dir.), 1946-1996. Cinquante ans de départementalisation outre-mer, Paris, L’Harmattan, 1997, p. 205-221.

PALMISTE Clara, « L’utilisation de la mémoire de l’esclavage dans les revendications des féministes guadeloupéennes (1918-1921) », Revue Sextant, 2008, n°24-25, Editions de l’Université Libre de

Bruxelles, p. 43-54.

PALMISTE Clara, « Des sociétés féminines de secours mutuel aux premières organisations féminines politisées en Guadeloupe et en Martinique au début du XXe siècle », Bulletin de la société d’Histoire de la Guadeloupe, 2009, n° 154, p. 79-92.

PALMISTE Clara, « Le vote féminin et la transformation des colonies françaises d’Amérique en départements en 1946 », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, Colloques, mis en ligne le 05 juin 2014

SCHMIDT Nelly, «Note sur Victor Schœlcher et le rôle des femmes dans les sociétés post-esclavagistes des Antilles au XIXe siècle», La femme dans les sociétés coloniales, Table ronde CHEE, SRHSE, IHPOM.

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =