Categories:

Podcast 24 : Comment faire de l’histoire des esclaves, une histoire des personnes ? Avec Charlotte DE CASTELNEAU-L’ESTOILE

Oliwon Lakarayib reçoit aujourd’hui Charlotte De Castelnau l’Estoile, professeure d’histoire moderne & ancienne directrice du Laboratoire Identités Cultures Territoires, Normalienne, agrégée d’histoire, ancienne membre de l’École française de Rome, entre autres. Elle travaille sur les sociétés coloniales dans les Amériques notamment au Brésil qui a connu la société esclavagiste la plus longue et la plus durable de l’espace américain. En 2019, dans un ouvrage intitulé “Pascoa et ses deux maris”, elle retrace le parcours d’une esclave, entre l’Angola, le Brésil et le Portugal, condamnée à l’exil pour s’être mariée deux fois. Son travail d’analyse minutieuse des archives de l’Inquisition met en avant la réalité de la société esclavagiste ainsi que le contrôle de l’Eglise tant sur les esclaves que sur leurs maîtres, démontrant l’importance de la micro-histoire dans la compréhension des sociétés. 

Discussion :   

01:35 : Le choix de travailler sur le Brésil et sur l’esclavage  

03:30 : L’influence de la religion catholique sur les populations indiennes et africaines  

04:70 : La découverte de l’histoire de l’esclave Pascoa  

07:19 : émergence d’une “circulation des personnes, des savoirs et des informations” autour de l’Atlantique  

12:32 : Le scandale de la bigamie d’une esclave dans la société brésilienne  

15:45 : « l’agentivité » des esclaves  

17:39 : les esclaves vus par l’Église   

20:30 : les stratégies mises en place par l’Église et les missionnaires pour transférer et imposer le mariage chrétien   

23:53 : la réaction des Indiens et des esclaves face aux stratégies de l’Église  

28:04 : conclusion sur la société esclavagiste brésilienne  

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16

Bibliographie :  

– Coauteur de Missions d’évangélisation et circulation des savoirs, XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Casa de Velazquez, 2011  

– Charlotte de Castelnau-L’Estoile, Pascoa et ses deux maris : une esclave entre Angola, Brésil et Portugal au XVIIe siècle , PUF, Paris, 2019  

– Charlotte de Castelnau-L’Estoile, Un catholicisme colonial : le mariage des Indiens et des esclaves au Brésil, XVIe-XVIIIe siècleC, PUF, 2019 

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 14 =