Categories:

Podcast 22 : NOU TÉ LÉ TJWÈ CODÉ : L’INSURRECTION DU SUD DE 1870

Pour le premier podcast de la nouvelle saison, Oliwon Lakarayib vous propose un podcast spécial. Pourquoi spécial ?  Parce que pour une fois il n’y aura pas d’invités : ce sont des membres du comité éditorial, c’est à dire ceux qui habituellement, préparent les questionnaires, conçoivent les vidéos et rédigent les contenus de nos réseaux sociaux, qui vont discuter avec vous d’un thème d’actualité.

Elisabeth, Muriel, Fabienne et Elsa, vous replongent dans un des évènements emblématiques des révoltes populaires rurales en Martinique, l’insurrection du Sud de septembre 1870. Cette révolte des travailleuses et travailleurs noirs des campagnes trouve son origine dans le contexte d’une Martinique post-abolitionniste qui a mis en place un système d’une extrême violence : ségrégation, contraintes, abus, maintien des populations dans la pauvreté et répressions en tout genre.  

L’esclavage a certes été aboli en 1848 mais ne fonde pas une nouvelle société véritablement libérée et des centaines de ruraux en embrasant une grande partie de leur pays vont le rappeler à l’élite blanche, béké et mulâtre. Nous vous proposons donc “NOU TÉ LÉ TJWÉ CODÉ” (Nous voulions tuer Codé), du nom de celui qui est l’un des deux protagonistes à l’origine de l’événement, et qui devient peu à peu le symbole de l’ordre colonial arbitraire et de la permanence d’un système de type esclavagiste. Nous nous interrogerons sur la place des femmes dans l’événement et sur sa portée à l’heure la question des mémoires demeure vive.  



Crédit musique : 

Titre 1 : Gran mé gan (DR) 

Interprétation : Loriane Zacharie  

Titre 2:  

Lumina 

Artiste 

Loriane Zacharie 

Album 

Les Tubes du Zouk 2008 

Fond sonore libre de droits :  

Musique proposée par La Musique Libre : Isolated –  

Perfection : https://youtu.be/QK7Hcus2jC0  

Isolated : https://soundcloud.com/isolateyourmind  

Bibliographie :  

ADELAIDE Jacques, Les origines du mouvement ouvrier à la Martinique de1870 à la grève de 1900, coll. Cahiers du CERAG, n°26,1972, rééd. Karthala, 2000 

CHAULEAU Liliane, “La vie quotidienne aux Antilles françaises au temps de Victor schœlcher, XIXe siècle”, Hachette, 1979 

CHIVALLON Christine, “L’Insurrection du sud de 1870 à la Martinique” Dans L’esclavage, du souvenir à la mémoire, Karthala-CIRESC, 2012, pages 201 à 242 

CHIVALLON Christine, « Mémoires de l’esclavage à la Martinique », Cahiers d’études africaines [En ligne], 197 | 2010. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/15847  ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.15847 

JAHAN Sébastien, « Gilbert Pago, l’insurrection de la Martinique (1870-1871) », Cahiers d’histoire, Revue d’histoire critique [En ligne], 116-117, 2011, mis en ligne le 01 janvier 2014, consulté le 22 juin 2020. http://journals.openedition.org/chrhc/2411  

NICOLAS Armand, L’insurrection du Sud à la Martinique (septembre 1870), Fort-de-France : Action, 1971. – 1 vol. (47 p.) ; 21 cm. – Supplément à Action n° 19 – Directeur de publication René Ménil 

PAGO Gilbert, “L’insurrection de Martinique, (1870-1871)”, Editions Syllepse, 2011 

SCHMIDT Nelly, “Abolition de l’esclavage : entre mythes et réalités” dans Africultures, 2006/2 , (n° 67), pages 18 à 24  

SCHMIDT Nelly, Abolitionnistes de l’esclavage et réformateurs des colonies, 1820-1851″. coll. « Analyse et documents », Karthala, Paris, 2000, 1 200 p. 

 SCHMIDT Nelly, “L’abolition de l’esclavage. Cinq siècles de combats, XVIe – XXe siècles”, Fayard, 2005, 412 p. 

SCHMIDT Nelly, “Victor Schoelcher,” Fayard, Paris, [I994] 1999, 440 p. 

 SCHOELCHER Victor, L’arrêté Gueydon à la Martinique – l’arrêté Husson à la Guadeloupe, Le Chevalier, 1872 

SOUQUET-BASIEGE Gabriel, Le préjugé de race aux Antilles françaises : étude historique, Émile Desormeaux, 1979 

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 23 =