Série : les sociétés coloniales esclavagistes : vivre, s’adapter et résister.


Le XVIIIe siècle est celui de l’apogée de l’économie coloniale sucrière à l’origine de cette société d’habitation esclavagiste aux “îles à sucre”. Société violente et ségrégationniste où des hommes et des femmes réduits en esclavage travaillent pour enrichir la puissance colonisatrice française. Pour enrichir aussi et surtout des hommes et des femmes libres blancs mais également quelques “libres de couleur”. Cette société d’habitation, à la campagne comme à la ville est faite de relations complexes, de porosité entre les individus, de stratégies de survie et de résistances. 

Retrouvez les vidéos ici :


close