Série – Vidéo 2 : Qui sont les femmes dans la société esclavagiste ?


Les femmes sont celles qui subissent le plus la société esclavagiste. En effet qu’elles soient esclavisées, libres de couleur ou blanches, elles ont en commun de vivre dans cette société violente et profondément inégalitaire où les hommes jouent un rôle dominant. Cependant grandes sont les différences entre ces femmes. Les clivages sociaux et de statuts sont fondamentaux et éclairent la place de chacune. Toutefois la frontière est loin d’être hermétique entre esclavisées et libres, entre blanches, métisses et négresses.  

Cette vidéo est la deuxième de la série les sociétés coloniales esclavagistes : vivre, s’adapter et résister.



BARRY Gaspar David, HINE Darlene Clark et al., Beyond Bondage: free women of color in the AmericasNew Black Studies Series, University of Illinois Press,  2004.  

BECKLES Hilary McD, White Women and Slavery in the Caribbean, Oxford University Press, 1993. 

DESCAS-RAVOTEUR Muriel, MARLIN-GODIER Micheline, Femmes de la Martinique : quelle histoire ? Service éducatif, Conseil Général de la Martinique, 2008.  

DONNADIEU, J.-L. (2013). Dans la colonie esclavagiste française de Saint-Domingue au XVIIIe siècle : une ségrégation complexe. Bulletin de la Société d’Histoire de la Guadeloupe, (164), 57–76. https://doi.org/10.7202/1036802ar  

GAUTIER Arlette, Les sœurs de Solitude. La condition féminine dans l’esclavage aux Antilles du CVIIe au XIXe siècle, Éditions Caribéennes, 1985. 

LOUIS Abel A., Les libres de couleur en Martinique. Des origines à la veille de la Révolution française 1635-1788, Tome 1, L’Harmattan, 2012. 

OUDIN-BASTIDE, Caroline, La relation au travail dans la société esclavagiste de la Guadeloupe et de la Martinique (XVIIe-XIXe siècles). Travailler, 2008. https://doi.org/10.3917/trav.020.0137 

 RÉGENT Frédéric, La France et ses esclaves : de la colonisation aux abolitions (1620-1848), Paris, Éditions Grasset, 2007. 

RÉGENT Frédéric, Les maîtres de la Guadeloupe propriétaires d’esclaves (1635-1848), Paris, Éditions Tallandier, 2019.  

VIDAL Cécile, Femmes et genre dans les historiographies sur les sociétés avec esclavage (Caraïbes anglaise et française, XVIIe-mi-XIXe siècle), Clio. Femmes, Genre, Histoire, vol. 50, no. 2, 2019, pp. 189-210. 

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 30 =